ÉDITION 03/2019

Les aérodromes régionaux tels que Bern-Belp, Lugano, Saint- Gall-Altenrhein, Granges, Les Eplatures, Sion ou Buochs ont de quoi se faire du souci sur leur avenir. Avec leur offre de vols réguliers ou d’affaires, ainsi que pour les arrivées et les départs IFR, ils dépendent toujours des services de contrôle de la circulation aérienne. Et ceux-ci sont plutôt coûteux. À un point tel que les aérodromes régionaux doivent se préoccuper de leur existence. Les coûts totaux s’élèvent à 35 millions de francs. Les aérodromes régionaux se voient incapables de financer les coûts de 7 millions résultant de la sous-couverture existante pour services de sécurité aérienne de skyguide. En outre, les compagnies aériennes qui veillaient à Berne ou à Lugano pour une base de rendement sûre ont disparu du marché. Les vols de ligne se révèlent être un modèle commercial guère prometteur à partir de ces aérodromes. C’est ce qu’a dû admettre Sion après le retrait des Forces aériennes de l’aérodrome militaire valaisan. Depuis se pose à juste titre la question: comment financer l’aérodrome à l’avenir? Avec la révision de la loi sur l’aviation, la Confédération a créé l’opportunité d’ouvrir le marché aux prestataires étrangers de services de navigation aérienne (voir page 36). Les aérodromes régionaux peuvent désormais soumettre une demande pour faire contrôler leurs arrivées et départs par un autre prestataire. Skyguide développe une coentreprise avec le prestataire suédois ACR Aviation Capacity Resources, dans le but de fournir des services de sécurité aérienne performants en termes de coûts aux aérodromes régionaux suisses. Si cela promet la solution à leurs problèmes de financement? L’aérodrome argovien de Birrfeld ne doit pas se poser de telles questions. C’est l’un des nombreux exemples d’aérodromes régionaux performants. Avec des décisions visionnaires, l’Aéro-Club d’Argovie a jeté par le passé les bases d’un avenir prospère. Sans ambitions élevées, sans procédures IFR, sans tour et contrôle du trafic aérien. Mais avec une école d’aviation réussie, une approche exemplaire des communes voisines et de la population et une infrastructure développée dans une mesure modérée. En fait partie la nouvelle construction dédiée à un service moderne de maintenance. Les travaux sont en cours depuis le début de l’année (voir page 30). Une autre étape dans l’avenir conçu avec prudence du Birrfeld.

-> AéroRevue Online

Beratung, Verkauf und Datenanlieferung

Effingermedien AG
Verlag «AeroRevue»
Storchengasse 15
CH-5201 Brugg
Telefon 056 442 92 44
aerorevue@effingermedien.ch

 

 

Redaktion

c/o Swiss Aviation Media
Jürg Wyss
Zurzacherstrasse 64
Postfach
CH-5200 Brugg
Telefon 056 442 92 44
aerorevue@aeroclub.ch

 

 

Herausgeber

Aero-Club der Schweiz
«AeroRevue»
Yves Burkhardt
Lidostrasse 5
CH-6006 Luzern
Telefon 041 375 01 01
info@aeroclub.ch